Burn-out

Spécial BURN-OUT

 

Interview de la Dre Liliana Correa, Méd. Psychiatre et Psychothérapeute FMH. Septembre 2019.

Par :

Christophe Bays

Active Coaching Évolution

Le terme « burn-out » apparaît dans les années 1970 et décrit l’épuisement au travail des professionnels de l’aide et du soin. Il a été conceptualisé pour la première fois par le psychiatre américain Freudenberger en 1975.

Les diverses recherches et travaux coïncident sur un point : le burn-out se traduirait par un état d’épuisement professionnel (à la fois émotionnel, physique et psychique) ressenti face à des situations de travail « émotionnellement » exigeantes.

Maslach et Leiter (1977) décrivent le burn-out au travers de « l’écartèlement entre ce que les gens sont et ce qu’ils doivent faire. Il représente une érosion des valeurs, de la dignité, de l’esprit et de la volonté – une érosion de l’âme humaine. C’est une souffrance qui se renforce progressivement et continuellement, aspirant le sujet dans une spirale descendante dont il est difficile de s’extraire… »

Le manque de reconnaissance, la perte de sens de son travail, le manque d’autonomie sont des facteurs qui contribuent à l’installation du burn-out.

 

C'est au travers d'une étude sur des travailleurs en situation de stress et leurs réactions aux sollicitations émotionnelles que Christina Maslach, psychologue sociale, identifie les trois constituants de base du burn-out :

  1. L'épuisement émotionnel;

  2. La dépersonnalisation (ou vision négative de soi, de son entourage et de l'environnement direct);

  3. La réduction de la performance personnelle.

 

 Comment détecter le burn-out ? 

 

La détection du burn-out se fait sur deux niveaux : par l'observation de son comportement et de son discours, mais aussi par l'analyse de l’historique environnemental direct et indirect dans lesquels la personne évolue. On note alors que le processus de burn-out est insidieux et nécessite plusieurs mois, voir des années pour s'installer. Il débute par des signaux de stress anodins (symptômes de fatigue dus à une trop grande charge de travail) et peut aller jusqu'à la dépression grave, voire le désespoir et la perte de l'envie de vivre.

Le burn-out est intimement lié à la vie professionnelle. Pour des raisons de concurrence et/ou de rendement, le monde professionnel pousse l'individu à toujours faire mieux (aspect qualitatif) et plus (aspect quantitatif) en un minimum de temps donné. On assiste alors à une aliénation de l'individu vers le dynamisme, la performance et le rendement. Dès lors, ce sont les univers du social, de l'affect, de l'émotionnel et du physique qui sont affectés et péjorés chez les sujets concernés. Avec, bien entendu, des répercussions négatives sur l'entourage professionnel et familial.

 Comment s'en sortir ? 

Si les symptômes sont invalidants, un arrêt de travail devient le seul moyen de permettre à la personne de prendre du recul et de se ressourcer. Etant donné que le fonctionnement cognitif est perturbé, le risque de commettre des erreurs (professionnelles) est important. Pour retrouver un équilibre et une vie plus saine, il est nécessaire de changer son mode de fonctionnement et d’abandonner ses vieilles habitudes. C'est à ce prix que la spirale descendante du burn-out peut être renversée. Une psychothérapie est fortement conseillée.

Le retour à une vie positive et saine se fait au travers des recommandations suivantes :

  1. Respecter ses besoins (faire des pauses, avoir un sommeil de qualité, nourriture équilibrée, éviter l’isolement social);

  2. Apprendre à s’affirmer et à mettre des limites;

  3. Pratiquer un exercice physique régulier (ex. : jogging ou marche rapide de 30 à 45 minutes par jour);

  4. Pratiquer des loisirs (ex. : s'accorder du temps pour décompresser et se rafraîchir l'esprit);

  5. Pratiquer de la méditation de pleine conscience;

  6. Eventuellement bénéficier d'un soutien médicamenteux.

Plus d'information 

Pour plus d'information au sujet du stress, voir le site de stressNOstress.ch.


Sur ce site, vous pourrez également établir un bilan individuel au moyen du test "Stress-Check personnel".

Brochures à télécharger 

Vous trouverez toute une série de documents et d'informations complémentaires à télécharger sur le site : dépression.ch

 

Si vous pensez être sujet/te au burn-out et souhaitez un rendez-vous, veuillez s'il vous plaît utiliser le formulaire de contact. Merci.

Rue Gourgas 4, 1205 Genève (Suisse)

T. +41 (0)22 321 14 60    F. +41 (0)22 321 14 62

(© 2018-2019) dr-correa.ch